30/09/2017

L'Autriche bat les championnes olympiques

RESUME TOUR 2 : Les outsiders autrichiennes ont obtenu leurs deux premiers points de ces qualifications pour l'EHF EURO 2018 en battant la Russie en ouverture du deuxième tour

Photo: ÖHB / Pucher

Le résultat de ce samedi est, pour l'instant, la plus grosse surprise de ces qualifications pour l'EHF EURO 2018 : Malgré un retard de cinq buts en milieu de seconde période, l'Autriche est revenue pour battre les championnes olympiques russes et ainsi décrocher ses deux premiers points.

L facteur décisif de la partie a certainement été la gardienne et nouvelle capitaine Petra Blazek, qui a réalisé une performance incroyable.

GROUPE 4

Autriche vs Russie 27:25 (13:16)

L'Autriche a écrit l'histoire ce samedi. Quatre jours après leur défaite 25:36 en Roumanie, les hôtes du match de samedi ont fait preuve d'assez de confiance pour prendre le meilleur sur la Russie.

Les championnes olympiques ont rapidement baissé le pied après un départ canon et ont finalement manqué de mordant en attaque pour empocher leur seconde victoire, après celle contre le Portugal, 32:25. Désormais, les deux équipes sont à égalité avec deux points.

Comme on pouvait s'y attendre, la Russie a parfaitement commencé. Sa défense était solide et, en attaque, son efficacité était proche des 100%. Même un temps-mort du coach autrichien Herbert Müller, à 0:4 après six minutes de jeu, ne changeait rien à l'affaire. La Russie allait mener jusqu'à 7:2, semblant sur la voie de la victoire.

Mais l'Autriche n'abandonnait pas, réduisant le déficit à 7:9, s'améliorant en défense et commençant à trouver les espaces en attaque. A la pause, elle avait presque fait la jonction, avec un écart de trois buts.

 

Comme en début de match, la Russie allait se montrer meilleure en début de seconde période, prenant le large 19:14. Excès de confiance ? Sentiment d'avoir déjà acquis les deux points ? Peut-être.

L'Autriche, poussée par ses fans et remontée par les arrêts de Petra Blazek, ne perdait pas le moral. Trois buts de suite réduisaient le score à 17:19 et forçaient Evgeny Trefilov à prendre un temps-mort.

Sans que la dynamique ne change de camp. L'Autriche égalisait pour la première fois à 23:23, Blazek arrêtait encore deux jets de sept mètres et Beate Scheffknecht donnait à son équipe la tête pour la première fois, 24:23.

Quand la Russie avait raté encore deux tirs de plus et que les hôtes prenaient deux buts d'éacart, 26:24, l'affaire était conclue - le rêve autrichien était devenu réalité.

 

written by Bjorn Pazen / cg