12/12/2018

Encore tout à jouer dans cette fin de tour préliminaire à Nancy

PRESENTATION GROUPE II : Tout est encore possible et les comptes sont durs à tenir à Nancy, où cinq équipes se battent encore pour se qualifier pour les demi-finales au dernier jour du tour principal.

Netherlands left back Lois Abbingh. Photo: Jozo Cabraja / kolektiff

Le staff des cinq équipes qui peuvent encore acceder au weekend final à Paris ont certainement tourné les chiffres dans tous les sens, et fait des calculs jusque tard mardi soir, avant la fin du groupe principal dans le groupe II. Les Pays-Bas, la Roumanie, l'Allemagne, la Norvège et la Hongrie ont tous une chance de se qualifier pour les demi-finales, mais seuls les Pays-Bas et la Roumanie ont leur destin en main. 

Les Roumaines rencontreront la Hongrie, ce qui sera un match spécial pour Henk Groener, l'entraineur actuel de l'Allemagne, et un des fondateurs de l'équipe actuelle des Pays-Bas, qui veut battre sa formation.

GROUPE II

Espagne vs Norvège

Mercredi 12 décembre 15h45 heure locale, live sur ehftv.com

Si on excepte les deux défaites au premier tour contre la Roumanie et l'Allemagne, la Norvège a brillé sur cet EHF EURO 2018. Ses deux victoires contre la Hongrie et les Pays-Bas dans le groupe principal se sont conclues sur des écarts de 13 buts, et de 14 buts contre la République Tchèque.

Les tenantes du titres ont eu des soucis de constance, mais elles sont maintenant à la quête de leur troisième victoire de rang face à l'Espagne, après avoir battu les Pays-Bas 29:16 mardi soir. Les deux points joueraient en faveur de la Norvège pour la suite de la compétition, mais elle devraient encore espérer que la Roumanie et les Pays-Bas prennent, au maximum, un point lors de leur dernier match. 

"C'était un drôle de match contre les Pays-Bas. Maintenant, nous allons essayer de gagner contre l'Espagne et voir ce qu'il se passe" a annoncé l'arrière droite Véronica Kritiansen.

La Norvége est invaincue face à l'Espagne lors d'EHF EURO, avec cinq victoires et deux matchs nuls dans leurs face à face, dont deux finales en 2008 et 2014. 

Mais les records et l'histoire sont fait pour être brisés. La Norvège pourrait être sortie avant le weekend final d'un EHF EURO pour la première fois depuis 2000. 

"Je suis contente de pouvoir jouer le premier match du jour, parce que si nous avions joué le dernier nous aurions eu plus de chances de perdre notre concentration" a déclaré Stine Bredal Oftedal.

Hongrie vs Roumanie

Mercredi 12 décembre, 18h00 heure locale, live sur ehftv.com

Il y a encore un peu de chemin jusqu'à ce que Cristina Neagu ne rentre dans le top 10 du nombre de matchs joués à l'EHF EURO, mais pour son 39e match, la plus grande marqueuse de la compétition, pourrait être la Roumaine avec le plus de matchs joués encore en compétition. Neagu enfile le maillot national pour un match vraiment spécial qui pourrait permettre à la Roumanie de se qualifier pour les 3e demi-finales de sont histoire.

Les victoires face à l'Allemagne, la Norvège et l'Espagne ont permis aux Roumaines de garder leur destin entre leurs mains, car un match nul contre la Hongrie leur suffirait à acceder au weekend final à Paris. 

Après un début de compétiton renversant, avec trois victoires lors des trois matchs du tour préliminaire, contre la République Tchèque, l'Allemagne et la Norvège, la Roumanie s'est inclinée face aux Pays-Bas et a difficilement battu l'Espagne 27:25.

Les trois jours de repos auront été utiles à la Hongrie, alors que la Roumanie a seulement eu 22 heures de repos et cela va certainement se ressentir. 

"Qu'est ce que je peux dire ? Je me sens un peu fatiguée, mais je pense qu'on ne sentira plus tout ça demain, vu que nous voulons asbolument cette place en demi-finale, et nous allons oublier toutes les choses négatives" a indiqué la pivot Crina Pintea, qui a reçu le titre de Joueuse du Match contre l'Espagne grâce à ses six buts.

Les deux équipes se sont rencontrées huit fois lors d'EHF EURO, avec six victoires pour la Hongrie et deux pour la Roumanie. Cependant, lors de leur dernière rencontre, la Roumanie a dominé la Hongrie 29:21 lors du tour principal de l'EHF EURO 2016.

Pays-Bas vs Allemagne 

Mercredi 12 décembre, 21h00 heure locale, live sur ehftv.com

Il existe une certaine tension handballistique entre l'Allemagne et les Pays-Bas, 14 des 16 joueuses des Pays-Bas ayant joué ou jouant actuellement dans le championnat allemand. Seules Nycke Groot, la capitaine et l'arrière gauche, et Estavana Polman n'ont jamais joué en Bundesliga, mais elles ont été entrainées en équipe nationale par Henk Groener, actuellement à la tête de l'Allemagne.

"C'est un match normal pour moi. Bien sur, il y a un peu d'histoire dedans, mais je veux me concentrer sur la victoire" a annoncé Groener.

L'entraineur de 58 ans a participé à la grosse transformaion qui a aidé les Pays-Bas à briller de manière constante, en entrainant l'équipe entre 2009 et 2016, jusqu'à ce qu'il soit remplacé par l'entraineur actuel Helle Thomsen. Maintenant, Groener a une chance de battre l'équipe qu'il a en partie construite, ce qui priverait son pays natal de demi-finales pour la deuxième fois.

L'Allemagne n'a plus son destin entre les mains, mais elle peut augmenter ses chances d'aller plus loin si elle gagne et que la Roumanie perd face à la Hongrie. Reprendre la compétition après trois jours de repos donne un avantage aux Allemandes, les Néerlandaises, elles, n'ont eu qu'un jour après leur grosse défaite face à la Norvège 29:16, qui est une de leur pire défaite dans l'histoire de la compétition.

Mais les Pays-Bas espèrent revenir plus forts, comme le montrent leurs quatre victoires consécutives avant la défaite de mardi, avec notament une impréssionnante performance contre la Roumanie. Un match nul leur suffirait à se qualifier pour le weekend final à Paris.

L'Allemagne a gagné trois des quatre matchs qu'elle a joués contre les Pays-Bas lors d'un EHF EURO.


written by Adrian Costeiu / cg