15/12/2018

"Impossible à arrêter", quelle joueuse a eu le tir le plus rapide à l'EHF EURO 2018 ?

ACTUALITE : Grâce aux débuts de l'iBall à l'EHF EURO lors du dernier weekend à Paris, les joueuses et les fans voient tout de suite la vitesse des buts - et quatre joueuses ont déjà passé la barre des 100 km/h

[Translate to French:] In the semi-finals, no one shot faster than the Netherlands' Lois Abbingh. Photo: Jozo Cabraja / Kolektiff Images

La vitesse a toujours fasciné les fans de handball, les meilleurs shooteuses recevant les applaudissements quand elles repoussent leurs limites et inscrivent de superbes buts contre les meilleurs gardiennes.

Le dernier weekend de l'EHF EURO 2018 bénéficie de l'introduction de l'iBall, un ballon innovant qui inclut une puce relayant des informations sur la vitesse et les positions des joueurs.

Après qu'aucune joueuse n'ait lancé le ballon à plus de 100 km/h lors du dernier weekend du Women's EHF EURO 2014 (à cette époque, on utilisait encore des pistolets à vitesse), cette fois, quatre joueuses ont passé cette barre symbolique pendant les demi-finales.

Cela pourrait signifier que le handball va de plus en plus vite et de plus en plus fort, les joueuses tirant régulièrement à des vitesse supérieures à 90 km/h.

Le tir le plus rapide a été enregistré à 108 km/h, l'oeuvre de l'arrière gauche néerlandaise Lois Abbingh, qui n'a laissé aucune chance à la gardienne française Laura Glauser en demi-finale.

"C'est sympa de suivre ça mais, en fin de compte, l'important est que le but peu importe la vitesse. Je pense que les tirs ratés devraient être mesurés aussi parce que je crois que certains tirs sur le poteau allaient encore plus vite" a dit Abbingh.

Son club de Rostov-Don est bien représenté dans le classement des tireuses les plus rapides puisqu'Abbingh est suivie par sa partenaire Anna Sen.

L'arrière russe a inscrit un but en demi-finale face à la Roumanie avec un tir mesuré à 106 km/h.

"Je sais que Lois mène le classement et nous allons faire de notre mieux à Rostov pour marquer de nombreux buts sur des tirs suivants" a dit une souriante Sen.

Deux autres joueuses ont passé la barre des 100 km/h : l'arrière suédoise Carin Stromberg et l'arrière gauche roumaine Gabriela Perianu.

"C'est vrai ? C'est cool, je ne sais pas que je tirais aussi vite" a souri Stromberg quand elle a découvert qu'un de ses buts avait été enregistré à 101 km/h.

Abbingh va peut-être voir son record battu dans les deux derniers matchs de l'EHF EURO 2018, la petite finale entre les Pays-Bas et la Roumanie et la grande finale entre la Russie et la France, deux matchs dans lesquels la iBall sera encore utilisée.

written by Adrian Costeiu / ts