11/12/2018

La France ne peut pas se rater

PRESENTATION GROUPE I : La Serbie est le dernier obstacle à se dresser face à la France dans le tour principal, alors que trois équipes peuvent encore espérer accompagner la Russie dans le dernier carré

Hosts France are one of three teams in the race for the second semi-final ticket in Group I. Photo: Uros Hocevar / kolektiff

Le public du Hall XXL de Nantes n'attendra rien de moins de l'équipe de France qu'une qualification pour les demi-finales lors des derniers matchs du tour principal de l'EHF EURO 2018 commenceront mercredi.

Alors que la France est en bonne position pour arracher le second ticket pour les demi-finales dans le groupe I et accompagne la Russie, deux autres équipes peuvent encore espérer.

Si le Monténégro et la Suède gagnaient leurs rencontres respectives, elles mettraient la France sous pression et l'obligeraient à décrocher au moins un match nul contre la Serbie.

Danemark vs Monténégro

Mercredi 12 Décembre, 15h45 heure locale, live sur ehfTV.com

Le Monténégro est arrivé au tour principal avec zéro point mais est toujours dans la course aux médailles après deux victoires de suite face à la Suède (30:28) et la Serbie (28:27).

Dans le premier match mercredi, face à un Danemark déjà éliminé, le Monténégro doit aligner un troisième succès d'affilée pour dépasser la France au classement et continuer à y croire, au moins pendant quelques heures.

Le Monténégro a fait grosse impression contre la Suède et a réalisé un beau retour face à la Serbie, une victoire que le coach Per Johansson a qualifiée de "très importante" pour son équipe.

"Nous voulons jouer à Paris" a dit le coach suédois du Monténégro.

Bien sûr, si le Monténégro venait à manquer les demi-finales, il resterait quand même en capacité de finir troisième du groupe et ainsi de voyager vers la capitale pour le match pour la cinquième place prévu vendredi.

Suède vs Russie
Mercredi 12 Décembre, 18h00 heure locale, live sur ehfTV.com

Il y a un an, la Suède se frayait un chemin dans le dernier carré du championnat du monde. Son ambition de répéter cette performance à l'EHF EURO 2018 a pris un coup après la défaite contre le Monténégro dans le premier match du tour principal.

Les Scandinaves ont rendu une bien meilleure copie face à la France. Elles n'ont jamais été derrière au score mais ont dû se contenter du match nul.

Leur petite chance d'accéder au demi-finale ne tient qu'à un fil : une défaite du Monténégro face au Danemark et un revers pour la France dans le dernier match de la journée. Quoi qu'il en soit, la Suède doit disposer de la Russie si elle veut avoir la moindre chance.

Si on en croit l'arrière gauche Jenny Alm, son équipe va tout donner pour tenter de prendre les deux points : "Il ne faut pas réfléchir mercredi."

La Suède pourrait espérer que la Russie, déjà qualifiée pour les demi-finales et assurée de finir en tête du groupe, se relâche quelque peu.

C'est ce qu'il s'était passé au tour préliminaire quand les filles d'Evegenii Trefilov s'étaient inclinées de façon surprenante face à la Slovénie, après s'être assurées d'un ticket pour le tour princiapal.

 

Serbie vs France
Mercredi 12 Décembre, 21h00 heure locale, live sur ehfTV.com

Quand l'entraineur français Olivier Krumbholz enverra ses filles à l'échauffement avant le dernier match du groupe I face à la Serbie, celles-ci sauront exactement ce qu'elles ont à faire.

En fonction des résultats des matchs précédents, y compris de ceux du Monténégro et de la Suède, les hôtes pourraient avoir la pression...ou pas du tout.

Si leurs rivales n'ont pas remporté leurs matchs respectifs, la France saura qu'elle est déjà qualifiée pour la demi-finale avant même le coup d'envoi. Dans le cas contraire, elle devra éviter une défaite face à la Serbie.

"Nous avons toujours notre destin entre nos mains pour les demi-finales" disait la demi-centre Allison Pineau.

Obtenir un match nul ou même une victoire face à des Serbes déjà éliminées semble être une tâche réalisable pour les hôtes du tournoi, qui n'ont perdu des points que dans le match d'ouverture face à la Russie et contre la Suède, enchainant une belle série de trois victoires de suite entre temps.

 

De plus, les Bleues ne voudront pas décevoir leur public dans le Hall XXL, qui s'attend à ce que ses favorites lui disent au revoir avec la manière.

written by Eric Willemsen / cg