16/12/2018

La France remporte l'EHF EURO 2018 !

RESUME FINALE : Au terme d'un match haletant de bout en bout, la France a remporté son premier titre de champion d'Europe en battant en finale la Russie (24:21)

France are EHF EURO 2018 champions. Photo: Sasa Pahic Szabo / Kolektiff Images

Il y avait une chose dont on était certain, à 17h29, alors que la finale de l'EHF EURO 2018 était sur le point de commencer. Que ce soit la Russie ou la France qui l'emporte, une nouvelle équipe allait inscrire son nom au palmarès de la compétition.

Pour la Russie, il s'agissait là de la deuxième participation à une finale après celle de 2006 perdue contre la Norvège tandis que pour la France, pays-hôte de la compétition, c'était la première occasion de rafler le titre européen, un an après être montée sur le toit du monde.

FINALE

Russie vs France 21:24 (12:13)

C'est dans les grands moments qu'on voit les grandes joueuses. Cet adage, maintes fois éprouvées, a une nouvelle fois trouvé son écho sur le parquet de l'AccorHotels Arena ce soir. En première période, les deux équipes se sont reposées sur leurs joueuses clés et dans ce duel, la France et la Russie ont fait jeu égal.

On a bien cru qu'en prenant deux buts d'avance et en obtenant un ballon pour augmenter encore un peu son avantage, les Bleues allaient prendre une première option sur le titre européen. Mais c'était sans compter sur Anna Seydokina. Dans sa cage, elle faisait jeu égal avec Amandine Leynaud, son alter-ego française, réalisant six parades.

Outre les gardiennes, Anna Vyakhireva et Daria Dmitrieva tiraient leur épingle de la physique défense française, scorant à trois reprises chacune, tandis qu'Estelle Nze Minko trouvait le chemin des filets à quatre reprises pour la France. Les deux équipes étaient dans un mouchoir de poche et, à la pause, tout restait à faire, la France ne menant que d'une longueur (13:12).

La deuxième période allait voir les choses se décanter et, surtout, voir l'ambiance d'un cran. Le premier moment clé allait intervenir huit minutes après le repos. Allison Pineau convertissait son pénalty pour donner à la France son premier avantage de trois buts de la rencontre mais, sur l'action, touchait Seydokina à la tête et se voyait exclue par les arbitres.

Loin de couler ses coéquipières, ce coup dur allait leur donner un coup de boost supplémentaire. Elles allaient redoubler d'efforts en défense pour aider Laura Glauser et provoquer des pertes de balles adverses. Surtout, Alexandra Lacrabère allait prendre les choses en main offensivement.

Avec ses six buts, elle allait être le fer de lance français dans les moments chauds. Et quand elle redonnait trois buts d'avance à son équipe à trois minutes du terme, le succès de le France était inéluctable.

En s'imposant 24:21 en finale, la France remporte ainsi le premier EHF EURO de son histoire, à domicile et pour sa première finale disputée.

written by ehf-euro.com