31/05/2018

Les Pays-Bas et l'Allemagne valident leurs tickets pour l'EURO, la Russie peut encore y croire

RESUME DES QUALIFICATIONS 3 : La Russie, championne olympique, remporte une victoire franche au Portugal, l'Allemagne bat la Lituanie et les Pays-Bas dominent la Biélorussie - emmenant la Hongrie avec eux à l'EHF EURO 2018.

Russia kept their hopes alive of EHF EURO 2018 qualification with a win over Portugal.

Il a fallu se battre pour deux équipes dans leurs qualifications pour l'EHF EURO 2018 ce jeudi soir, alors que la Russie et les Pays-Bas ont du cravacher pour remporter leurs victoires respectives face au Portugal et la Biélorussie. En l'emportant, la Russie reste dans la course pour remporter un des deux tickets du groupe 4 tandis que les Pays-Bas ont validé le leur.

La Hongrie a profité de la victoire des Pays-Bas pour se placer dans les deux premières positions et se protéger d'un éventuel retour de la Biélorussie.

Alors que les Pays-Bas et la Russie ont eu quelques difficultés, l'Allemagne a sorti une belle prestation, bien aidée par une grosse défense et un grand match de la gardienne Dinah Eckerle.

GROUPE 4

Portugal vs Russie 24:30 (14:15)

La Russie, championne olympique en 2016, a eu une campagne de qualification pour l'EHF EURO 2018 assez imprévisible, arrivant avec quatre points avant sa rencontre face au Portugal. Et bien qu'elle ait remporté son match à Sines avec six buts d'avance, cela n'a poirtant pas été une partie de plaisir pour les filles d'Evgeny Trefilov.

La MVP olympique Anna Vyakhireva a rendu une copie mitigée, menant l'attaque russe à de nombreux buts mais aussi, tout comme ses coéquipières, faisant de nombreuses erreurs, àl'image des deux jets de sept mètres ratés en fin de première période. Mais la défense russe était bien en place et s'est battue sur tous les ballons, bien qu'au niveau des gardiennes, le Portugal était en tête en terme d'arrêts à la pause (21% contre 12% pour les gardiennes russes).

La Russie a finalement pris un avantage décisif à l'entrée du dernier quart d'heure, prenant le large de 22:19 à 27:20 à la 50ème minute. Il était alors clair qu'elle allait empocher les deux points.

GROUPE 6

Lituanie vs Allemagne 11:25 (6:10)

L'Allemagne a l'air d'avoir oublié son résultat surprise du premier tour, quand la Lituanie était venue chercher le match nul 27:27 à Oldenburg en septembre. Hier soir, les Allemandes ont remporté une large victoire pour s'assurer un spot à l'EHF EURO 2018. La Lituanie a peut-être marqué le premier but de la partie mais il n'a pas fallu longtemps avant que les visiteuses ne prennent l'avantage.

Une fois qu'elle l'a fait, l'Allemagne a gardé le contrôle de la partie, empêchant leurs adversaires de marquer leur dixième but jusqu'à la 44ème minute, et un but de Jurate Zilinskaite (18:10). La défense allemande a certainement été le facteur décisif dans la partie. Pas capable de marquer un grand nombre de buts, la Mannschaft n'a pas laissé beaucoup d'options en attaque à ses adversaires.

Bien que l'écart n'était que de quatre longueurs à la pause, il était évident que l'Allemagne allait prendre les deux points. Au coup de sifflet final, l'Allemagne a fêté sa victoire de quatorze buts et peut donc se préparer pour sa treizième participation à un EHF EURO.

GROUPE 7

Biélrussie vs Pays-Bas 28:29 (13:16)

Ce match n'a pas été une balade de santé, loin de là, pour les médaillées d'argent du dernier EURO néerlandaises. Après avoir emporté le match aller face à la Biélorussie 33:21, les Pays-Bas se sont fait peur ce jeudi soir, se trouvant face à une équipe tenace qu'ils n'ont jamais réussi à décrocher.

Il a fallu 25 minutes aux visiteuses pour prendre une avance de deux buts (14:12) and leur avance à la pause était de trois longueurs. Mais la Biélorussie est rapidement revenue à la marque une fois le match repris. A la 35ème minute, les locales avaient recollé (18:17), avec une attaque efficace face à la défense 6:0 néerlandaise.

Les Pays-Bas ont pu se croire arrivées quand elles menaient 26:21 à la 45ème minute, mais la Biélorussie est une nouvelle fois revenue. Avec sept minutes encore à jouer, l'équipe locale avait encore toutes ses chances pour prendre au moins un point, mais l'expérience néerlandaise a emmené les visiteuses à une courte victoire et, par la même occasion, à une qualification pour l'EHF EURO 2018.

 

 

written by Courtney Gahan/amc