10/01/2017

L'Ukraine remporte sa première victoire, les Pays-Bas inscrivent 40 buts

RESUME TOUR 2: Le deuxième tour des qualifications de l'EHF EURO féminin 2018 s'est fini avec des victoires pour l'Ukraine, la Suède, les Pays-Bas et la Serbie, tandis que la Slovénie a fait match nul avec la République Tchèque

Le deuxième tour des qualifications de l'EHF EURO féminin 2018 s'est terminé dimanche soir sur la première victoire de l'Ukraine, qui a battu la Croatie dans le groupe 1. La Suède, l'Espagne, les Pays-Bas et la Serbie ont ajouté deux autres pointsà leur totaux respectifs grâce à des victoires à l'extérieur tandis que la Slovénie et la République Tchèque ont fini sur un nul après un match serré à Celje.


GROUPE 1
Ukraine vs Croatie 26:22 (16:11)
L'Ukraine a obtenu ses premiers points dans les qualifications pour l'EHF EURO féminin 2018 grâce à une grosse performance face à la Croatie, dans laquelle l'avantage pris avant la mi-temps a été crucial dans le résultat final.
La Croatie a eu du mal à trouver son rythme en première période et cela lui a couté cher, car elle a vu l'Ukraine s'envoler à 8:5 après 15 minutes de jeu avant de prendre un avantage de cinq buts au moment de rentrer aux vestiaires.
La Croatie a fait mieux en seconde période, mais la défense aggressive des Ukrainiennes a rendu tout retour impossible. Les locales possédaient sept buts d'avance à la 40ème minute et, même si la Croatie a eu les occasions de revenir, l'Ukraine état sur la bonne voie en menant de cinq buts (23:18) à la 50ème.
Les résultats de ce deuxième tour laissent la Croatie et l'Ukraine à deux points, après la victoire croate face à la Suisse en milieu de semaine. Les Helvètes sont bloquées à zéro points tandis que la Norvège mène le groupe avec quatre points.


GROUPE 3
Iles Féroé vs Suède 15:33 (10:19)
Une nouvelle belle performance de la Suède, médaillée de bronze à l'EHF EURO 2014, lui a permis d'ajouter deux nouveaux points à son total.
Les Iles Féroé, qui participent à la première fois au deuxième tour des qualifications pour un EHF EURO, n'ont pas fait le poids face à une équipe possédant bien plus d'expérience internationale. Les locales étaient déjà distancées de neuf buts à la fin de la première période.
Le sort du match a été scellé rapidement, alors que la Suède prenait l'avantage et ne le perdait pas. Isabelle Gullden inscrivait un jet de sept mètres pour donner huit buts d'avance aux siennes (15:7) à la 22ème minute et les visiteuses ajoutaient deux buts de plus pour obtenir un break plus que confortable après 30 minutes de jeu.
En seconde période, les Iles Féroé ne pouvaient que tenter de garder l'écart dans les limites du respectable, devant concéder leur deuxième défaite de cette phase de qualification au coup de sifflet final.


Macédoine vs Serbie 27:33 (15:14)
Emmenée par les neuf buts de Katarina Krpez Slezak, la Serbie rejoint la Suède en tête du groupe 3 avec quatre points après sa seconde victoire dans la phase de qualification.
Il a fallu 40 minutes à la Serbie pour commencer à faire la différence, car c'était bien la Macédoine qui avait l'avantage à la pause.
La première période était équilibrée, presque tous les buts étant inscrits sur jeu placé et jets de sept mètres avec une seule contre-attaque serbe. La Serbie avait bien creusé un petit écart de deux buts en milieu de premier acte mais il a fallu attendre les alentours de la quarantième minute pour que l'avantage ne se matérialise vraiment.
A 21:19, les arrêts de Katarina Tomasevic ont permis à la Serbie de prendre un avantage de trois buts. Les visiteuses arrivaient à garder un ou deux buts d'avance par la suite avant d'accélérer dans les dix dernières minutes pour l'emporter de six longueurs.


GROUPE 5
Slovénie vs République Tchèque 28:28 (15:14)
Ce dimanche soir à Celje, la Slovénie et la République Tchèque ont obtenu le second match nul de ces qualifications après un match dans lequel les deux formations ont pu à un moment espérer la victoire.
Les hôtes ont rapidement pris les devants, avec un écart de quatre buts à la 20ème minute (11:7), but leurs adversaires n'ont pas laissé les choses telles qu'elles. A la pause, la République Tchèque était déjà revenue à un but.
Les deux équipes ont eu la chance de l'emporter après le repos, la Slovenie prenait trois buts d'avance avant que les Tchèques ne reviennent de nouveau. Et même mieux, puisque les visiteuses, à la suite d'un 6:1 en dix minutes, creusaient un avantage qu'on pensait décisif, mais les Slovènes égalisaient pour une fin improbable.
La République Tchèque compte maintenant trois points après deux matchs tandis que la Slovénie en a un.


GROUPE 6
Lituanie vs Espagne 17:24 (9:9)
La Lituanie a continué sa série de surprises face aux favorites ce dimanche à Alytus, faisant jeu égal avec l'Espagne, médaillée d'argent à l'EHF EURO 2014, jusqu'à la 50ème minute. Malgré la défaite et après le match nul inaugural contre l'Allemagne, le pays balte a prouvé qu'il ne faudrait pas le sous-estimer dans ces qualifications.
La Lituanie ne s'est qualifiée qu'à une reprise pour un EHF EURO, en 1996, tandis que l'Espagne est un candidat régulier au titre dans les grandes compétitions internationales. Les pronostics avant le début de la partie étaient donc logiquement en faveurs des visiteuses, qui n'ont néanmoins pas réussi à décrocher leurs adversaires jusqu'à la fin du match.
Après un combat équilibré, l'Espagne a fait le break au bon moment, passant d'une égalité à 17:17 à une victoire probante en l'espace de dix minutes pour prendre deux nouveaux points.
La meilleure buteuse espagnole est Alexandrina Cabral Barbosa avec huit réalisations tandis que la Biélorusse Brigita Ivanauskaite en a inscrit un de plus.


GROUPE 7
Kosovo vs Pays-Bas 12:40 (4:19)
La victoire des Pays-Bas à Pristina n'a jamais été sujette à questions. Avant même le début de la partie, on sentait qu'une victoire des locales, qui jouent pour la première fois une phase 2 de qualification pour un EHF EURO, serait une énorme surprise.
Les médaillées d'argent de l'EHF EURO 2016 ont pris le contrôle des opérations immédiatement, menant 5:1 après 10 minutes de jeu et 11:3 après 20.
Le Kosovo n'arrivait à trouver le but qu'à quatre reprises en première période et ses joueuses en ont profité pour accumuler de l'expérience tandis que Helle Thomsen, la coach néerlandaise, a fait tourner son effectif.
Au coup de sifflet final, les Pays-Bas pouvaient fêter une victoire acquise en patrons qui leur donne deux nouveaux points, ce qui leur en fait quatre au total et les place en tête du groupe aux côtés de la Hongrie. Le Kosovo ne compte aucun point pour le moment et ferme donc la marche, à égalité avec la Biélorussie.

written by Courtney Gahan / ew