Image: Sascha Klahn

Depuis le premier EURO féminin en 1994, l'Allemagne s'est toujours qualifiée pour la compétition - mais depuis la médaille d'argent dès la première année en 1994, l'Allemagne attend toujours d'autres médailles. Trois fois, en 1996, 2006 et 2008, elles ont atteind les demi-finales, mais ont finalement terminé quatrième.

Après leur déconvenue à domicile lors des Championnats du Monde 2017, lorsqu'elles ont été sorties par le Danemark en huitième de finale, les Allemandes ont entamé une transition. Les meilleures joueuses, comme l'ancienne capitaine Anna Loerper et la double vainqueure de la Ligue des Champions, Clara Woltering ont pris leur retraite internationale. En conséquent, le nouvel entraîneur Henk Groener a du reformer toute l'équipe, avec un objectif a long terme de qualification pour les Jeux Olympiques de 2020.

A l'EURO 2018, l'Allemagne jouera face aux tenantes du titre, les Novégiennes, les Roumaines et les Tchèques dans le Groupe D : "Ce groupe est vraiment compliqué. La seule bonne nouvelle est que l'on va rencontrer la Norvège dès le début, et si tu peux les battre dans un tournois, les meilleures chances sont au début", a dit Groener.

Upcoming Matches

Netherlands
:
Germany
12.12.2018
,
21:00
-
Nancy
(FRA)

DINAH ECKERLE
La gardienne Dinah Eckerle, âgée de 23 ans, à l'immense challenge immense de garder les cages, car ses prédécesseurs étaient le duo chevronné Clara Woltering et Katja Kramarczyk. Mais Eckerle a réussi à passer ses premiers tests facilement.

Depuis janvier, Eckerle est la nouvelle numéro un dans les buts allemands. Malgré son âge, elle peut compter sur une expérience considérable. A 16 ans, elle fait ses débuts en Bundesliga avec son ancien club le Thüringer HC. Un an plus tard, elle jouait son premier match en Ligue des Champions. Lors des Championnats du Monde des moins de 20 ans 2014, Eckerle a été nommée meilleure gardienne. En club, elle a déjà remporté six trophées dans le championnat allemand.

Pour cette saison, Eckerle a rejoint Bietigheim, où elle va acquérir plus d'expérience en Ligue des Champions. Bien que Eckerle ne soit pas la gardienne la plus grande, ses réflexes et son entente avec la défense font d'elle la meilleure allemande dans cette position.

KIM NAIDZINAVICIUS
Grâce à sa taille, à sa puissance et à son expérience, Kim Naidzinavicius est une pièce maitresse de la défense allemande et le centre de l'attaque. La meneuse de jeu âgée de 27 ans était la plus jeune dans l'équipe des moins de 20 ans d'Allemagne à devenir championne du monde en 2008. Quatre ans après ce titre mondial, elle a rejoint l'équipe nationale senior d'Allemagne. En club, Naidzinavicius a joué pour le Bayer Leverkusen avant d'être transférée à Bietigheim en 2016.

Naidzinavicius aurait du être l'une des meneuses aux Championnats du Monde à domicile 2017, mais elle s'est déchiré le ligament croisé après 140 secondes au match d'ouverture contre le Cameroun. Elle a été arrêtée pour le reste de la saison 2017/18. Aujourd'hui, elle est de retour et devrait à nouveau devenir le leader de l’équipe allemande rajeunie pour l’EURO 2018.

L'Allemand Henk Groenera est devenu entraîneur principal en Janvier 2018, juste après les Championnats du Monde 2017 - et espère être pouvoir répéter le succès qu'il avait avec les Pays-Bas. Par un processus de développement de sept ans, Groener a mené les Pays-Bas à la consécration à partir de rien : de la finale du Championnat du Monde 2015, où elles ont remporté une médaille d'argent historique à la demi-finale des Jeux Olympiques 2016. La capacité la plus importante de Groener est de transformer des talents en star.

Dans sa carrière de joueur, qui compte 219 matches sous les couleurs des Pays-Bas, Groener a joué en Allemagne et en Suisse. Il est devenu entraîneur des club allemands d'Emsdetten et Ludwigsburg, puis l'entraîneur de l'équipe masculine des Pays-Bas, avant de commencer un nouveau projoet avec l'équipe féminine en 2009. Après les Jeux Olympiques de 2016 il a quitté son poste d'entraîneur des Pays-Bas, pourreprendre 15 mois plus tard, l'entraînement assumant de l'équipe féminine allemande.

 

Performances lors des précédents Championnats d'Europe

Année Lieu de l'évènement Place/Médaille
1994 Allemagne argent
1996 Danemark 4e place
1998 Pays-Bas 6e place
2000 Roumanie 9e place
2002 Danemark 11e place
2004 Hongrie 5e place
2006 Suède 4e place
2008 Macédoine 4e place
2010 Danemark/Norvège 13e place
2012 Serbie 7e place
2014 Hongrie/Croatie 10e place
2016 Suède 6e place